• SALLE D´ATTENTE
  • SALLE D´ATTENTE
  • VIDEO-POLYSOMNOGRAPHIE CHAMBRE D´ENREGISTREMENT
  • VIDEO-POLYSOMNOGRAPHIE BOITE TETIERE, MICROPHONE ET CABLAGE PERMETTANT LA SURVEILLANCE  EN TEMPS REEL A PARTIR D´UNE AUTRE SALLE
  • VIDEO-POLYSOMNOGRAPHIE CAMERA INFRA-ROUGE
  • BODYPLETHYSMOGRAPHIE ET DLCO
  • BODYPLETHYSMOGRAPHIE ET DLCO
  • BODYPLETHYSMOGRAPHIE ET DLCO
  • BODYPLETHYSMOGRAPHIE ET DLCO
  • BODYPLETHYSMOGRAPHIE ET DLCO
  • SPIROMETRIE
Accueil Mes conseils

La poussière de maison est un mélange complexe constitué de débris végétaux et d'insectes, de squames (débris liés au renouvellement de la peau ), de poils, de moisissures, et surtout ... d'acariens.

Le rôle de la poussière de maison dans les allergies respiratoires, suspecté depuis longtemps, n'a été bien établi que depuis le début des années soixante. Plus tard, on a pu prouver que les acariens étaient responsables de 70% de ces allergies à la poussière de maison.

Qu'est-ce qu'un acarien?

Ces fameux acariens, dont le chef de file s'appelle Dermatophagoïdes (en grec : " qui mange la peau ") pteronyssinus, sont des micro-arthropodes (cousins des araignées et des scorpions, ayant 4 paires de pattes et une paire de mandibules) invisibles à l'oeil nu, leur taille n'excédant pas 1/2 millimètre. Ils vivent quelques mois, s'accouplent 2 ou 3 fois pendant cette période et la femelle pond ensuite une quarantaine d'œufs. Ils se nourrissent de squames, de moisissures et de divers débris alimentaires. On les trouve sur toute la surface du globe ; toutefois ils supportent mal une altitude supérieure à 1500 m, des températures inférieures à 15°, une trop grande sécheresse ou l'exposition directe au soleil. Par contre, lorsque le taux d'humidité est élevé (idéalement entre 65 et 75%) et que la température oscille entre 21 et 30°, et si la nourriture (notre peau) est abondante, les acariens sont dans des conditions idéales pour prospérer. Ces conditions sont le plus souvent réunies dans notre literie qui est pour eux l'endroit rêvé pour manger, s'accoupler, pondre leurs œufs et émettre des déjections qui contiennent une protéine (un "antigène"), principale responsable des manifestations allergiques qu'ils engendrent. Ces déjections qui ont un diamètre de 1/50ème de millimètre (comparable à la taille d'un grain de pollen), sont transportées par les mouvements d'air de la pièce et peuvent aller se déposer dans le nez, les yeux du dormeur voire ses bronches s'il respire par la bouche. Des fragments de ces excréments peuvent être inhalés plus profondément dans les petites bronches et y entretenir l'inflammation responsable de l'asthme.

Un problème de santé publique majeur et grandissant dans nos pays occidentaux.

La fréquence des maladies allergiques est en augmentation constante pour des raisons diverses. Ainsi, en France, l'asthme concerne 8% des adultes et la rhinite allergique jusqu'à 35%. Ces chiffres sont encore plus élevés chez les enfants.

Parmi toutes les allergies, les acariens représentent la cause (l'allergène) la plus souvent incriminée chez l'adulte et plus encore chez l'enfant. Ils sont impliqués notamment dans 70% des asthmes allergiques de l'enfant et plus encore dans les rhinites allergiques persistantes. L'âge durant lequel nos enfants se sensibiliseraient est peut-être très précoce : dès les premiers mois de vie probablement (et même les premières semaines).On pense également que les acariens pourraient jouer un rôle dans certains eczémas de l'enfant (ou dermatite atopique).

Enfin notre habitat s'est profondément modifié au cours du XXème siècle. Plantes vertes et animaux de compagnie sont maintenant bien installés dans nos salons quand ce n'est pas dans nos chambres, mais surtout l'amélioration du chauffage et l'utilisation de châssis de plus en plus hermétiques ont entraîné une diminution du recyclage de l'air à l'intérieur des maisons et une augmentation de l'humidité. Le confort de vie des acariens s'est amélioré parallèlement au nôtre si bien qu'ils prolifèrent abondamment dans nos lits, nos tapis, nos moquettes et dans la fourrure de nos animaux domestiques.



 

CERAR : 8, Bd Mohammed V Casablanca - Maroc
Tél : +212 5 22 48 26 86 | Fax :+212 5 22 22 49 57 | E-mail :cerar.laraqui@gmail.com
CERAR Center © 2011